L'essentiel sur la radiesthésie 
 

Définition
Du latin "radius" (rayon) et du grec "aisthesis" (sensation, perception), le terme de radiesthésie  signifie littéralement « sensation aux rayons ». Et quand on perçoit une sensation, on est alors sensible à, cela signifie donc "sensibilité aux rayons" ou que l’on est sensible aux rayonnements.
Considérant qu'il émane de toute chose, êtres ou objets, des ondes ou vibrations subtiles auxquelles nous sommes sensibles mais dont nous n'avons pas nécessairement conscience (non perceptibles par nos sens ordinaires), la radiesthésie est un terme générique désignant l'art et moyens de les appréhender (détection et mesure notamment) avec l'aide d'instruments traditionnels, tels que pendules, baguettes et  antennes. 


Objet 
Parmi ses domaines d'application figurent traditionnellement  la recherche de sources et de minéraux (appelés autrefois sourcellerie ou rhabdomancie). Par la suite, en lien avec le grand retour du pendule, (initié fin 19ème / début 20ème siècle par les "abbés guérisseurs": Abbés Mermet, Bouly, Berthelot etc…), elle s'est intéressée  à celle d'objets disparus, puis à l'influence d'un lieu sur la santé des personnes par l'identification des courants telluriques et la recherche d’éventuels points géo-pathogènes (la géobiologie). 


A qui s'adresse-t’-elle? 
Nous disposons tous d'une fonction intuitive et de facultés sensitives latentes nécessaires à la perception de rayonnements ou vibrations subtiles de l'environnement, mais elles sont à l'état de potentialité et rarement explorées. Afin de les mettre en éveil et de commencer à les utiliser, une formation appropriée est nécessaire. Tout un chacun pouvant y arriver, il est alors nécessaire d’appliquer quelques principes et  techniques simples et de faire beaucoup d'exercices pratiques tout comme un musicien apprenant à jouer d’un instrument. 


Une histoire dont l'étude est riche d'enseignements 
L'acte radiesthésique nous conduit aussi à nous interroger sur la nature des énergies ressenties en lien notamment avec la physique quantique. 
La matière est donc fertile en questionnements et débats de tout ordre.